JOINTS D’ÉTANCHÉITÉ POUR UTILISATIONS AVEC L’HYDROGÈNE VERT

POWER-TO-X : L’HYDROGÈNE VERT EST LA SOURCE D’ÉNERGIE DE L’AVENIR

INITIATIVE MONDIALE POUR L’HYDROGÈNE

L’HYDROGÈNE : OPPORTUNITÉS, DÉFIS ET SOLUTIONS PAR KLINGER - ENTRETIEN AVEC LE SPÉCIALISTE NORBERT WEIMER, DIRECTEUR DE KLINGER ALLEMAGNE

À PROPOS DE NORBERT WEIMER

DANS QUELS DOMAINES L’HYDROGÈNE EST-IL DÉJÀ UTILISÉ COMME SOURCE D’ÉNERGIE ?

QUELLES SERONT À VOTRE AVIS LES PRINCIPALES APPLICATIONS DE L’HYDROGÈNE À L’AVENIR ?

QUELS SONT LES DÉFIS LES PLUS IMPORTANTS À RELEVER DANS LA MANIPULATION DE L’HYDROGÈNE ET QUELLES SOLUTIONS PROPOSE KLINGER ?

LE COUPLAGE SECTORIEL, UNE MISSION GLOBALE

L’HYDROGÈNE

L’hydrogène est un gaz moléculaire dont le symbole chimique est H.   Sur terre, il est lié à l’eau. On le retrouve donc dans presque tous les composés organiques. De l’eau se forme lorsque l’hydrogène réagit avec l’oxygène. Et comme la réaction est exotherme (c’est-à-dire qu’elle produit de la chaleur), l’énergie en constitue un sous-produit.

Hydrogène gris →

Est obtenu à partir de combustibles fossiles tels que le gaz de pétrole ou le charbon.  Du CO2 est alors libéré dans l’atmosphère et contribue à renforcer l’effet de serre. Un exemple : la production d’une tonne d’hydrogène libère environ dix tonnes de dioxyde de carbone. La production d’hydrogène à partir de combustibles fossiles est encore aujourd’hui la méthode de production la plus courante.

 

Hydrogène bleu →

Il s’agit d’hydrogène gris où le CO2 libéré est séparé et stocké lors de la production (captage et stockage du CO2). Il est stocké dans des cavernes souterraines ou transformé en matière première pour l’industrie chimique. Ce processus de production d’hydrogène ne rejette pas de CO2 dans l’atmosphère. Il peut donc être considéré comme neutre en carbone.

 

Hydrogène turquoise →

Est un sous-produit de la décomposition thermique du méthane. La condition préalable à la neutralité en CO2 de ce type d’hydrogène est que le réacteur à haute température nécessaire soit alimenté par des énergies renouvelables et que du carbone solide soit produit à la place du CO2.

 

Hydrogène vert →

Est produit avec de l’électricité 100 % renouvelable et est donc véritablement neutre en CO2.

HYDROGÈNE + OXYGÈNE = ÉNERGIE

Tout comme l’électricité, l’hydrogène n’est pas une source d’énergie primaire qu’il suffit d’extraire pour l’utiliser. L’hydrogène doit en effet être produit, ce qui nécessite une certaine quantité d’énergie. En fonction de la source d’énergie utilisée pour cela, on attribue à l’hydrogène différentes couleurs.

DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’hydrogène n’est vraiment vert que lorsque l’électricité utilisée pour le produire est elle aussi verte. Si on utilise des combustibles fossiles comme le gaz de pétrole ou le charbon, la synthèse de l’hydrogène libère encore du CO2. Si l’énergie nécessaire à la production d’hydrogène est au contraire verte, l’hydrogène peut être utilisé comme vecteur énergétique totalement neutre en CO2.

UNE MANIPULATION SÛRE : JOINTS ÉLASTOMÈRES, PTFE ET RENFORCÉS DE FIBRES

POWER TO X

LA PRODUCTION D’ÉLECTRICITÉ À PARTIR D’ÉNERGIES RENOUVELABLES

PRODUCTION D’HYDROGÈNE PAR ÉLECTROLYSE

DISTRIBUTION ET STOCKAGE

PRODUCTION DE MÉTHANOL

PRODUCTION D’E-CARBURANTS

JOINTS KLINGER ET LEUR SPECTRE D’APPLICATION POUR L’HYDROGÈNE ET LES ÉTAPES DU P2X :

JOINTS ÉLASTOMÈRES

JOINTS EN GRAPHITE STRATIFIÉ

JOINTS RENFORCÉS DE FIBRES

JOINTS À BASE DE PTFE

POUR PLUS D’INFORMATIONS À PROPOS DES JOINTS POUR L’HYDROGÈNE VERT :

Veerle de Blomme

Divisie Manager Sealing

+32 (0)2 247 16 58